Comment créer mon jardin en ville ?

Pour tous les heureux propriétaires d’un jardin, aussi petit soit-il, la même question se pose : son aménagement. Parce que plus l’espace est petit, plus il y a de détails. Mais comment créer son jardin en ville ?

Créer mon jardin en ville

Comment concevoir l’espace du jardin ?

Maîtrisez la délimitation de l’espace

En ville, le jardin devient souvent la pièce à vivre, où l’on installera la cuisine d’été, le jacuzzi, les transats… Par conséquent, nous devons faire attention à l’espace que nous accorderons à chaque chose. D’abord, tenez compte des voies de circulation requises : si vous devez traverser le jardin pour vous rendre dans la rue, il doit y avoir une allée. Vient ensuite l’aménagement de la terrasse : assez grande pour un jardin de ville. Sachez qu’il y a également la possibilité pour agrandir sa maison sur une terrasse.

Enfin, il faut soigner l’espace dédié au jardin : l’arbre d’architecture toujours vert toute l’année servira de fond pour une lecture précise des autres végétaux. Une masse de belles fleurs ou un feuillage spectaculaire ne peut être apprécié que s’il est appuyé sur un fond vert qui compose le jardin.

Jouez avec la profondeur

Lorsque vous êtes dans un petit espace, vous devez regarder en profondeur, distrayant. Par conséquent, nous allons planter différentes plantes à différentes hauteurs pour faire varier le rapport d’échelle. Pour créer de la profondeur, il faut jouer avec la transparence : avec l’espace et les aplats, laisser passer le regard, puis s’arrêter…

Jouez avec la diagonale de votre jardin. Plus vous le nettoyez, plus votre jardin paraîtra plus grand qu’il ne l’est en réalité ! Miracle ! Utilisez-le pour dessiner une allée, par exemple, en ne l’encombrant pas de grands arbres.

Pensez au verdissement vertical

Vous n’avez pas de place pour installer des plantes au sol ? Installez-les sur vos murs extérieurs ! Les plantes grimpantes aux rameaux pouvant atteindre plusieurs mètres de long ont l’avantage de recouvrir la façade sans empiéter sur l’espace au sol ! Clématite, lierre, raisin, tradescantia, chèvrefeuille, bougainvillier ou rosier grimpant… Vous n’avez que l’embarras du choix ! Surtout que l’architecture végétale devient de plus en plus tendance.

mur végétal jardin en ville

Protégez-vous des regards

La vue à vol d’oiseau est l’un des désagréments les plus désagréables pour les propriétaires de petits jardins urbains entourés d’immeubles… Cependant, il est possible de créer des coins en installant un auvent, un auvent arboré, un belvédère recouvert de bien- roseaux ou vignes couverts, ou encore parasols et auvents ! Vivez heureux, vivez caché, non ?

Vous pouvez également installer des rideaux de végétation en plantant des arbustes persistants et caducs à croissance modérée (érable du Japon, tilleul, chêne vert, chêne vert, laurier, magnolia à grandes fleurs, etc.). Un bon moyen d’obtenir une verdure dense et opaque toute l’année pour se cacher des regards indiscrets ! N’oubliez pas de les tailler pour qu’ils n’empiètent pas sur vos coins verts.

Maîtrisez les proportions

Un jardin en ville est généralement de petite taille… Souhaitez-vous qu’il contienne des plantes pour occulter la vue ? Vous pouvez, mais attention aux proportions ! Privilégiez les espèces de petite taille afin qu’elles se fondent au mieux dans votre coin de verdure. Sinon, ils focaliseront leur regard et rappelleront les dimensions réduites du jardin. Il en va de même pour les revêtements de sol et les revêtements muraux. Choisissez des matériaux (ardoise, pavé, brique, etc.) de couleur claire pour ne pas attirer le regard.

Vérifiez la réglementation

Si votre jardin urbain est adjacent à vos voisins, veuillez noter qu’une distance minimale de 0,50 mètre doit être respectée entre les rangées de clôture et que votre arbre ne dépasse pas 2 mètres de haut. Cette distance minimale passe à 2 mètres pour les plantations de plus de 2 mètres de haut.

Comment bien équiper son jardin ?

Adoptez le bon mobilier

Dans un petit jardin urbain, le mobilier ne doit pas être trop encombrant. C’est la règle de base ! S’il est respecté, vous pouvez résister à toutes les folies ! Le mobilier de jardin dépendra principalement du style de votre jardin et de son aménagement. Un conseil : évitez le plastique, car plus il vieillit, plus il se salit !

Choisissez un appareil de chauffage extérieur adapté

Avoir à disposition un chauffage extérieur dans son jardin ou sur sa terrasse un soir d’hiver ou les soirées fraîches de mi-saison est fort appréciable. Diverses solutions de chauffages (électriques, gaz, bois) sont disponibles à un budget différent. Veillez également à ce que l’appareil soit à la fois performant et correspondant au style de votre extérieur, vous ne regretterez pas votre achat, c’est garanti.

Guide en lien : Quelle est la température idéale chez soi ?

Éclairez votre extérieur

Complétez l’ambiance de votre jardin de ville avec l’éclairage. Par exemple, mettez en valeur vos plantes en utilisant des spots qui brillent discrètement jusqu’au sol. Rendez votre allée ou votre salle à manger plus sûre en l’éclairant avec des lumières extérieures. Vous profiterez davantage de votre jardin après la tombée de la nuit !

Comment prendre soin de son jardin ?

Prenez en compte les contraintes environnementales et écologiques

Vous avez des contraintes environnementales et écologiques : Plus le jardin est petit, plus il est important. Il doit être conçu en fonction du mode de vie des personnes qui habiteront ce jardin : s’ils ont des enfants, s’ils veulent se cacher, s’ils seront fréquemment absents… De plus, pour réduire les arrosages, on peut installer des pots étanches remplis d’eau et de plantes aquatiques comme le dahlia, la fougère d’eau ou encore la pensée.

Favorisez la biodiversité

Ce n’est pas parce que vous habitez en ville que vous ne pouvez pas favoriser la biodiversité dans votre jardin ! Laissez les zones à faible entretien et sauvages dans vos coins verts, installez des niches et des mangeoires pour les oiseaux et les insectes qui visitent votre jardin, plantez des plantes qui attirent les papillons et les abeilles, elles aussi utiles pour le maintien de la biodiversité.…

Concevez un jardin favorisant la rencontre entre la faune et la flore, ce qui permettra une riche biodiversité dans cet espace.

Choisissez le bon arbre

Choisir une espèce qui aime la lumière, point faible des petits espaces urbains entourés d’immeubles… Choisir des arbustes, tubercules et vivaces qui se plaisent à l’ombre (hortensia, camélia, azalée, musc, jacinthe sauvage, fougère…).

D’autres conseils ? Faites attention à la couleur de vos fleurs et de votre feuillage ! Sachez que certaines couleurs vives comme le rouge ont tendance à rétrécir visuellement l’espace alors que certains pastels sont connus pour agrandir l’espace.

Améliorez le sol

Enrichissez votre sol avant de planter ! En milieu urbain, les sols ont tendance à se dégrader (broyés, compactés, débarrassés de matière organique, piétinés, etc.). Enlevez autant de roches que possible de votre sol, aérez-le et fournissez-lui du compost ou du fumier pourri. Sinon, vous n’aurez qu’à choisir d’installer des plantes peu adaptées au sol…


Un beau jardin en ville, c’est possible !

Créer un jardin en ville n’est pas chose aisée mais c’est tout à fait possible. Il faut tenir compte du bornage, de la végétation et de l’aménagement de l’espace pour que le jardin soit conforme à la réglementation et ne dérange personne. Il n’y a plus qu’à mettre la main à la pâte.